gâcheux


gâcheux

⇒GÂCHEUX, -EUSE, adj.
Vx. Détrempé d'eau. Route gâcheuse. Chemin gâcheux, terres gâcheuses (Ac. 1835, 1878). Des vers rayaient le sol gâcheux (GAUTIER, Prem. poés., 1830-45, p. 184).
P. anal. Humide et pâteux, un peu pourri. Des cerises gâcheuses (Lar. 19e).
Rem. On rencontre ds la docum. le sens rare (correspond à gâcher B) « qui gâche, qui travaille grossièrement ». Jésuites, éclectiques, maçons. Trois faux du matérialisme, du mécanisme automatique, etc. Tous gâcheux, faisant leur mortier d'un pêle-mêle de choses hétérogènes! (MICHELET, Journal, 1845, p. 587).
Prononc. et Orth. : [], [ga-], fém. [-ø:z]. Lorsqu'il désigne une pers., ce mot est une forme anc. et pop. de gâcheur, cf. piqueux/piqueur. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. 1597 temps gacheux « temps humide » (LIÉBAULT, Mais. rust., p. 479 ds GDF.); 2. 1611 « détrempé, bourbeux » (COTGR.). Dér. de gâcher; suff. -eux, -euse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gâcheux — gâcheux, euse 1. (gâ cheû, cheû z ) adj. Détrempé d eau, bourbeux. Cette ruelle est gâcheuse. ÉTYMOLOGIE    Gâcher. gâcheux 2. (gâ cheû) s. m. Terme populaire. Maître subalterne dans une pension ; instituteur de très bas étage. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GÂCHEUX — EUSE adj. Détrempé d eau, bourbeux. Chemin gâcheux. Terres gâcheuses …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • patouilleux — (pa tou lleû, lleû z ll mouillées) adj. Gâcheux, boueux.    Terme de mer. Lame patouilleuse, lame courte, agitée dans tous les sens, qui se dit à propos des chaloupes et autres embarcations allant à la rame.    Mer patouilleuse, mer grosse,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.